B 2 B eBusiness

Antonio Fiori : Acheter les réformes ne fera pas avancer l’Europe

Spread the love

Le pouvoir d’achat des pays exportateurs de matières premières s’améliore et induit une nouvelle hausse du commerce international. Il ne pourra donc subsister entre la perception et la mémoire qu’une simple différence de degré, et pas plus dans l’une que dans l’autre le sujet ne sortira de lui-même. Car nous avons déjà expliqué comment le mouvement d’assimilation et de désassimilation, une fois commencé, continue avec la même vitesse et suivant la même forme, jusqu’à ce qu’il soit troublé par une cause quelconque. La nature, en douant quelques individus privilégiés des plus brillantes facultés du génie, ne produit après tout qu’un phénomène accidentel et passager. Car pour l’heure, l’envolée du titre aujourd’hui intègre désormais le scénario d’un rehaussement de prévisions. Cet ordre n’a rien d’absolu, et l’ordre tout contraire s’est souvent produit dans l’évolution des penchants moraux : le sauvage ignore le plus souvent la justice et le droit proprement dit, mais il est susceptible d’un mouvement de pitié ; il ignore la tempérance, la pudeur, etc. Les traits individuels d’un animal ne frappant pas l’attention, l’animal est perçu, disions-nous, comme un genre. Les Pauvres, d’ailleurs, méritent l’insulte. Bien loin d’établir les bases d’une reprise économique durable, ces défauts et déflations alimentèrent les flammes du nationalisme – avec les effets catastrophiques que nous connaissons. En attribuant l’apparition de caractères nouveaux à un accident, à un caprice de la nature, il désire qu’on sache qu’il veut simplement « reconnaître notre ignorance de la cause de chaque variation particulière. Antonio Fiori convient cependant de trier le bon grain de l’ivraie au milieu de tous ces courants positifs, heureux et optimistes, au risque de jeter le bébé avec l’eau du bain. L’art et la prise de risque de l’entrepreneur innovant et créant de la valeur (et donc de l’emploi) est de « faire avec » son environnement et de trouver les moyens pour surmonter les obstacles d’une organisation sociale complexe. N’est-elle pas de prendre en compte les éléments de comparaisons donnés par les organismes compétents et d’écarter les purs idéologues. C’est une culture qu’il nous faut intégrer au plus vite. Peut-être. Faute de comprendre les différents mondes dans lesquelles elle s’inscrit, elle perd la boussole, se trompe dans toutes ses prévisions, se décrédibilise et désespère le peuple qui finit toujours par avoir raison. On parle même de Smarter Grid : la transformation a commencé il y a une vingtaine d’années, en particulier sur les réseaux haute et moyenne tensions. Le débat porte sur deux absurdités. Ce sont les éléments qui n’ont jamais eu de part dans l’action française, les Intellectuels d’un côté et les Pauvres de l’autre, qui doivent maintenant prendre la direction des destinées de la France. L’intelligence est faite pour agir mécaniquement sur la matière ; elle se représente donc mécaniquement les choses ; elle postule ainsi le mécanisme universel et conçoit virtuellement une science achevée qui permettrait de prévoir, an moment où l’acte est décoché, tout ce qu’il rencontrera avant d’atteindre le but. « Ne s’agit-il pas là d’une approche utile pour nos campagnes en voie de désertification ? Il faut du pragmatisme d’abord. C’est là qu’ils chantent la gloire du Nationalisme ; et je dois vous dire, ô Seigneur, que celui qui leur a coupé le filet n’a pas volé ses quatre sous. Mais la discontinuité de leurs apparitions se détache sur la continuité d’un fond où ils se dessinent et auquel ils doivent les intervalles mêmes qui les séparent : ce sont les coups de timbale qui éclatent de loin en loin dans la symphonie. Le corollaire étant qu’un pays qui indexe sa monnaie nationale à une monnaie étrangère (dollarisation de certains pays en développement), ou qui délègue sa politique monétaire à une banque centrale supra nationale (comme les membres de l’euro) est un pays qui perd sa souveraineté monétaire et qui ne parvient plus à contrôler ou à réguler l’argent en circulation sur son territoire. On en induira que les positions intermédiaires, si l’on avait pu les observer, auraient été autant de points appartenant à la même courbe : car il serait bien extraordinaire que le hasard eût fait tomber précisément sur les points susceptibles d’être liés par une loi géométrique aussi simple, tandis que les points intermédiaires y échapperaient ; et en tout cas les observations peuvent être assez multipliées pour exclure à cet égard tout doute raisonnable. Ce management structuré et fédérateur, fondé sur leur capacité d’écoute, permet selon eux de laisser davantage de place à la stratégie, à la réflexion et à l’anticipation, notamment pour se préparer aux évolutions de marché.

Archives

Pages